5 variétés de fleur et feuillage à sécher soi-même

Inspiration décoration

Le soleil a enfin décidé de montrer le bout de son nez après ces semaines interminables de pluie et de grisaille. Sentir la chaleur des rayons de soleil sur notre peau nous avait manqué, pas vous ? Alors avec le retour de ce temps radieux, à vous les weekends à la plage, les séances de bronzage au bord de la piscine, les promenades à vélo et les restaurants en terrasse… Mais avec cette chaleur, vient aussi la période propice pour faire sécher ses fleurs fraîches soi-même. Des astuces simples pour y procéder soi-même at home, peu importe si vous habitez en maison ou en appartement 😉

Les feuillages à faire sécher soi-même

Les feuillages sont sans doute plus faciles à faire sécher que les fleurs. Rassurez-vous, dans l’ensemble, il n’y a rien de bien compliqué ! Mais attention, tout feuillage n’est pas bon à faire sécher, ou du moins vous n’obtiendrez pas de super résultats. On vous présente une petite liste non exhaustive de variétés de végétaux à faire sécher à la maison.

Les avantages de ce DIY ? 

  • un résultat optimal
  • une réalisation facile

L’eucalyptus

L’eucalyptus est un grand classique qui donne tout de suite un aspect romantique à votre événement ou même à votre intérieur.

Ses origines

Eucalyptus cinerea
L’eucalyptus cinerea est un feuillage idéal à sécher soi-même.

Ce joli feuillage originaire essentiellement d’Australie, occupe d’ailleurs 95% des forêts de ce continent. L’eucalyptus a également la chance de disposer d’un mécanisme d’adaptation remarquable lui permettant de se développer rapidement et dans des environnements différents.

Après avoir été introduit en Europe, l’eucalyptus est notamment apparu sur nos jolies côtes méditerranéennes.

Ses différentes variétés

Chez France Fleurs, nous vous proposons plusieurs variétés d’eucalyptus frais. Parmi elles, vous retrouverez l’eucalyptus cinerea, le parvifolia, le populus et le baby blue.

La variété qu’il est plus coutume de faire sécher est généralement le cinerea. Très souvent présent dans les compositions, amusez-vous à le faire sécher. Vous pourrez ensuite l’intégrer dans vos bouquets homemade, mais cette fois-ci, avec des fleurs séchées !

Le séchage

Eucalyptus mix séché
En séchant, les différentes variétés d’eucalyptus vous offre un tout nouvel aspect, à introduire dans des compositions florales originales.

Pour le séchage de l’eucalyptus, rien de plus simple : attachez-le par botte à l’aide d’un élastique par exemple. Ensuite, mettez une ficelle sur le bout de la tige et suspendez l’eucalyptus dans le vide, la tête en bas. En clair, les tiges vers le haut et les feuilles vers le bas. Pourquoi la tête en bas ? L’idée c’est que votre feuillage peut ainsi sécher en conservant sa forme. Les tiges restent bien droites et les feuilles sont légèrement froissées par le séchage, tout en restant dans leur orientation naturelle.

Notre petite astuce : n’attendez pas que votre eucalyptus frais se fane pour le mettre à sécher, car il sera trop tard. Les feuilles vont s’abimer, prendre une teinte différente, qu’il ne sera pas possible de modifier ensuite. En revanche, vous pouvez profiter de votre eucalyptus 2 à 3 jours dans un vase avec de l’eau, puis le faire sécher ensuite. Bien sûr, il est tout à fait possible de procéder au séchage  dès réception de votre jolie commande.

En attendant, amusez-vous à créer couronnes, bouquets et autres créations florales avec votre eucalyptus séché et n’hésitez pas à nous taguer sur les réseaux sociaux pour que l’on puisse voir vos sublimes créations !

Le chamaerops

Le chamaerops est un feuillage imposant, originaire principalement de Turquie et de Crète. Pour la petite anecdote, il est aussi appelé palmier nain car son arbre est bien plus petit que les palmiers classiques. Il mesure généralement 2 mètres de haut mais peut atteindre quelques fois 6 à 8 mètres de haut en culture.

Le séchage

Chamerops séché
En séchant votre chamaérops, obtenez un joli feuillage à la couleur douce et naturelle.

Nous vous proposons aujourd’hui de le faire sécher pour décorer votre home sweet home d’une subtile note méditerranéenne et exotique. Tout comme l’eucalyptus, il vous suffit simplement de le suspendre à une ficelle, la tête en bas. Inutile d’attendre que ce feuillage se fane pour le faire sécher. D’ailleurs, si vous souhaitez voir un aperçu de chamaerops séché, vous pourrez en trouver sur notre site internet. Que vous viviez en maison ou en appartement, le processus de séchage sera le même. Attention, séchage ne veut pas dire exposition en plein soleil, bien au contraire ! Évitez tout de même de le suspendre devant une fenêtre ou du moins à l’abri de la lumière directe. Vous éviterez une modification de couleur trop importante ou qu’il ne brûle, ce qui lui donnerait un rendu plutôt brun (sauf si bien sûr vous recherchez cet aspect ;)).

En décoration

Inspiration déco chamaerops
Le chamaerops à sécher soi-même vous offre pleins de possibilités de décoration dans votre intérieur. Photo inspiration Pinterest.

Pour pouvoir en profiter pleinement, nous vous conseillons de coucher une ou plusieurs feuille de chamaerops en décoration sur une commode par exemple. Vous pouvez également en disposer debout sur une étagère ou un buffet, ou même au mur, à la manière d’un tableau. Sinon, vous avez aussi le choix de mettre quelques tiges de ce beau feuillage dans un vase original, rappelant ainsi son origine méditerranéenne. 

Aussi, le chamaerops séché peut très bien convenir pour décorer vos événements festifs comme un mariage, un baptême ou encore une baby shower. Sa nuance naturelle et sobre a l’avantage de s’associer très facilement avec d’autres variétés de fleurs séchées et stabilisées. Utilisez-le pour fleurir une arche, décorer un buffet, sublimer un plan de table ou encore une salle de réception. Effet wouaah garanti dès le premier coup d’œil de vos invités !

Les fleurs à faire sécher soi-même

Après avoir essayé et réussi le séchage de vos feuillages, vous pouvez maintenant tenter de faire sécher des fleurs ! La technique est sensiblement identique. Que vous soyez en appartement ou en maison, rien ne change. Tout comme le feuillage, toutes les fleurs ne sont pas bonnes à faire sécher. Certaines variétés ne sont vraiment pas faites pour ça, le rendu sera décevant. Voici donc une autre liste (non exhaustive) de fleurs de saison à faire sécher soi-même à la maison. 

La rose branchue

La rose branchue est une jolie fleur de jardin. Elle se différencie des autres variétés de roses par son petit bouton mais aussi par sa ramification. Contrairement à la rose Avalanche, la Akito, la Memory Lane ou encore la Red Ribbon, une tige peut donner vie à 3 ou 4 boutons, offrant ainsi un volume sans pareille à vos compositions. Plusieurs couleurs sont disponibles sur notre eshop : en fuchsia, en rouge, en blanc, en jaune et en rose. 

Ses différentes variétés

roses branchues mimi-eden
La rose branchue mimi-eden est idéale à sécher soi-même.

Parmi les roses branchues, il existe aussi diverses variétés, vous proposant des nuances de couleurs bien distinctes. Par exemple, la Rose branchue mimi-eden vous offre des boutons bicolores. Son cœur rose fuchsia se démarque de ses pétales rose poudré extérieurs. Cette variété est d’ailleurs souvent utilisée pour des compositions florales de mariage et s’associe entre autres avec du freesia, du chardon et du dianthus.

La Rose branchue bombastic nous offre quant à elle une nuance de rose poudré absolument charmante ainsi qu’un bouton plus généreux que toutes les autres variétés de roses branchues. Elle est d’ailleurs idéale pour des bouquets de mariée. Nos fleuristes l’associent généralement avec des lisianthus, des pivoines et du gypsophile.

Rose branchue séchée Mimi-eden
A sécher soi-même, la rose branchue mimi-eden est idéale !

Enfin, la Rose branchue reflex, parfaite pour apporter de la rondeur à votre bouquet, se dénote par ses boutons bicolores. Le rose fuchsia présent sur le bord des pétales extérieurs contrastant avec le rose poudré du cœur du bouton donnera une note originale à chacune de vos créations. Finalement, la rose branche reflex est l’inverse de la mimi-eden en termes de couleurs !

Le séchage

Pour faire sécher ces roses branchues, rien de plus simple : suspendez-les par la tige, la tête en bas, pour ne pas déformer leurs boutons ni même la tige. Nous vous conseillons d’attendre la maturité de chaque fleur pour en profiter pleinement. Cela vous évitera de faire sécher des boutons fermés et de créer des bouquets secs d’autant plus jolis. Une fois vos bottes séchées, amusez-vous à créer des compositions originales et 100% homemade ! Comme vous pouvez le constater, la couleur de la rose branchue évolue après le séchage : cœur parme et contours crème, la rose branchue reflex apparaît sous un tout nouveau visage !

Sécher soi-même le chardon

Chardon bleu
S’amuser à sécher soi-même le chardon pour créer des compositions originales entièrement faites maison !

Contrairement à la rose branchue, le chardon n’est pas une fleur déclinable en différentes variétés. Vous le trouverez cependant en plusieurs couleurs. Qu’il soit bleu ou vert, vous pourrez associer le chardon à des roses branchues et du gypsophile par exemple. L’avantage de ces deux dernières variétés de fleurs c’est qu’elles se sèchent très bien également. Le combo parfait pour une création réalisée de A à Z par vos soins !

De la même manière, suspendez le chardon par la tige, la tête en bas, toujours à l’abri de la lumière directe du soleil. Vos fleurs fraîches mettront plus ou moins de temps à sécher en fonction de la chaleur actuelle. C’est la raison pour laquelle il est préférable de le faire en été plutôt qu’en hiver. 

Si vous avez la chance de vivre en maison, vous pouvez faire sécher vos fleurs sous une véranda mais veillez à surveiller régulièrement l’avancement du séchage. Une fois vos bottes de chardons séchées, laissez votre créativité l’emporter et réalisez de sublimes créations assurément champêtres et sauvages. 

Le gypsophile à sécher soi-même

Gypsophile sous serre
Notre gypsophile en train de sécher, attaché par la tige et tête en bas.

Enfin, le gypsophile est une petite fleur fraîche très facile à sécher. Vous pouvez le découvrir en deux variétés différentes : en Perfecta et en Million Star. Qu’est ce qui les différencie ? La taille de la fleur, plus généreuse chez le gypsophile Perfecta. C’est d’ailleurs la variété la plus souvent utilisée pour fleurir vos mariages. Elle apporte volume et reliefs à vos bouquets en un clin d’œil et s’associe avec tout type de variétés, qu’elles soient fraîches, séchées ou stabilisées. Nos fleuristes en raffolent et l’immiscent souvent dans leurs créations florales.

Pour le séchage, c’est encore et toujours le même processus. Suspendez le gypsophile par la tige, la tête en bas pour éviter toute déformation des tiges et permettre à cette fleur de garder son volume généreux.

Alors vous êtes prêts ? 3, 2, 1… séchez !

Laisser un commentaire